7 manières de découvrir Paris avec des enfants

Visiter Paris avec des enfants est un pari à tenter l’été. Nos deux petits-enfants (7 et 9 ans) en rêvaient, nous l’avons fait !

1- Le train

Déjà prendre le train pour « monter » à Paris est une découverte, le paysage révélant la ville énorme, qui n’en finit pas, jusqu’au moment où l’arrêt en gare de Lyon donne le point de départ de l’aventure du jour.

2 – Le métro

Après celui de Montréal, par exemple, le métro de Paris, avec ses couloirs interminables, ses changements inattendus et son odeur si particulière, peut devenir un jeu d’exploration et une bonne manière d’apprendre aux enfants à se diriger sur un plan. Et aux adultes aussi, d’ailleurs.

3 – L’opéra, rêve de ballerine en herbe

 

 

 

 

 

La rénovation de l’Opéra Garnier est une réussite dont on peut féliciter ses artisans. Notre petite ballerine a enfin pu découvrir ce joyau de l’architecture parisienne du XIX ème siècle haussmannien. Le grand escalier, les salons et vestibules permettent aux petits de s’imaginer abonnés de ce prestigieux édifice. Et il n’est pas indispensable d’être un enfant pour s’extasier devant le plafond très photographié de la salle de spectacle. 

 

 

 

 

Un petit souvenir de la boutique ne quittera plus notre princesse, toute fière de ranger tunique et chaussons dans sa nouvelle pochette élégante.

4- Bus découverte

Longer la rue de la Paix du Monopoly nous emmène très vite vers l’office de tourisme de Paris pour y prendre un bus d’où nous découvrons les belles avenues et les monuments les plus connus de la capitale.

Sans doute une des meilleures façons de visiter une ville, à notre avis. J’aime assez qu’un programme audio soit spécialement dédié aux enfants qui ne vont retenir, en particulier, que la décapitation de Marie-Antoinette à la Conciergerie, nouvellement rénovée. Mais c’est l’arrivée à la mythique Tour Eiffel qui a émerveillé nos deux jeunes visiteurs. La foule d’un beau dimanche d’été s’y  rassemble volontiers. Personne ne se sentant l’audace de grimper si haut, il nous  paraît plus facile de se diriger vers la Seine.

5 – les bateaux-mouches

En plein soleil sur le pont supérieur ou bien à l’abri près des grandes ouvertures sur l’eau, c’est une autre manière de découvrir Paris. Les commentaires des sympathiques accompagnateurs excitent  l’imagination et les questions fusent, toujours dirigées vers cette pauvre Reine de France, moment privilégié pour expliquer la Révolution Française à nos petits curieux.

La fin de la journée arrive, que faire ?

6 – Balade sur les quais

Plages parisiennes, restaurants attractifs et péniches habitées, tout est nouveau et attirant. Il y a même des pêcheurs ! Les enfants peuvent enfin courir partout après ces longs moments d’attention, tranquillement assis.

7- Foire des Tuileries

Point d’orgue, non prévu, de la journée, l’arrivée aux Tuileries où une grande foire attire les grands fatigués qui ne souhaitaient que se poser pour se restaurer. Manège, churros, tir, tout y passe…

 

Mais il y a un temps pour tout, nous déroulons le début de la journée à l’envers : métro, train, dodo…. Merveilleuse journée pour tous.

 

 

 

Autres articles: