La marotte des cartes de fidélité

Depuis notre arrivée en France, Frédéric ne cesse de récupérer des cartes de fidélité. Donc il ne veut aller que dans les magasins qui les offrent. Si bien qu’on fait les courses en fonction de ces grandes surfaces. Pourtant on aime bien les marchés et surtout les marchés bios, mais il n’y a pas de carte de fidélité, zut !

Alors j’ai fait la comparaison de ce qui nous est offert puisque c’est quand même ça la finalité.

Mais qui est le gagnant ?

Peut-être est-ce que c’est parce que dans le Gers et les Landes, on trouve surtout Carrefour (sous ses nombreuses formes : city, contact, market, hyper… ) et Leclerc, parfois Intermarché. A mon avis, Leclerc  se démarque avec ses jeux pour gagner des paniers d’alimentation ou ses promotions. Direction Leclerc !

Addict aux cartes de fidélité

Ce qui me fait rire, c’est quand Frédéric fait un long détour pour faire l’essence là où il a une carte de fidélité ! C’est vrai qu’en général, l’essence y est moins chère, ouf…

En-dehors des grandes surfaces, nous collectionnons aussi les cartes de fidélité des petits magasins alors que nous ne restons que peu de temps dans chaque région, c’est une vraie manie, d’autant qu’on ne sait pas toujours où on les range, ces fichues cartes, donc on se retrouve tout contents dans le magasin et là, pas de carte, on l’a laissée dans la poche d’une autre veste.

On a vraiment des distractions de vieux… Bientôt on va découper les promotions dans les publicités ! Ah non, on refuse toute publicité écrite parce que c’est un énorme gaspillage, donc on ne va quand même pas jouer à ce petit jeu.

On l’a échappé belle !

 

 

Autres articles: