A la découverte de Marseille – Petit train

Arriver à Marseille n’est pas une mince affaire quand on a l’habitude de la campagne des Cantons de l’Est Québecois. Trop de camions, trop de voitures, des indications au dernier moment, je fais le co-pilote avec l’aide ( ?) du GPS et ça finit par devenir une corvée. On se trompe de route avec beaucoup de constance.

De vrais touristes !

Mais une fois installés dans un stationnement public, c’est agréable de visiter cette énorme ville. Et si on commençait par aller visiter la ville comme un bon visiteur de passage. Nous n’avons aucun scrupule à prendre le petit train qui dévoile notre statut de touriste, carte de la ville et appareil photo bien en évidence. Nous n’avons aucune prétention à ce sujet, béotiens que nous sommes. Et je dois dire que la balade est agréable et instructive, même si les bruits des véhicules environnants empêchent souvent d’entendre les explications du guide (en 5 langues quand même). Longer la corniche et découvrir les belles maisons bourgeoises d’une ville qui a toujours été riche est une belle découverte ainsi que la grandiose basilique Notre-Dame de la Garde  qui domine ville, port et environs, offrant des vues éblouissantes sur la mer et son littoral.

petittrainMarseille3

Ferry Marseille

De retour sur le Vieux-Port, après la traversée amusante de 2mn sur le ferry boat qui nous rappelle le « César » de Marcel Pagnol, nous apprécions la gouaille des marchands de poissons arrivés tout frais des bateaux à quai.

Papou au Vieux Port de Marseille

C’est tuant ces balades ! Direction le restaurant.

Autres articles: