Le meilleur et le pire d’une cure thermale

Jusque-là, nous avions goûté aux cures de thalassothérapie pour se remettre en forme. Agréables, chères et non remboursées (en partie) par les mutuelles. Maintenant que nous avons essayé la cure thermale, voici nos impressions…

Surprises heureuses

De passage dans le Sud-Ouest, nous avons traversé une petite ville dont nous avions entendu parler il y a 40 ans déjà : Eugénie-les-Bains, dans les Landes, à deux pas de notre séjour gersois. Et là, idée géniale : puisque nous avons quelques semaines devant nous, pourquoi pas faire une petite cure thermale ? mais oui, mal aux genoux, lombaires fragiles, tendinites, etc… tout nous prédestinait à essayer cette autre partie du tourisme médical que nous avions décidé de vivre cet hiver.

Thermes

1ère surprise : une cure efficace dure 18 jours !

2ème surprise : moins de 600 euros pour ces 3 semaines !

3ème surprise : la plupart des mutuelles (et la sécurité sociale en France) remboursent entre 60 et 80% !

4ème surprise : 3 visites médicales comprises répondant à toutes nos questions

5ème surprise : la beauté des thermes, décoration sobre, élégante, que nous attribuons à la famille Guérard, Chef célèbre qui aide les candidats à retrouver la minceur. Mais… là…

Déceptions

1ère déception : les prix d’hébergement aux Prés d’Eugénie (relais Hôtels et châteaux) sont réservés à une élite.

2ème déception : il n’existe pas de forfait pour les repas minceur, d’ailleurs seraient-ils abordables ?

3ème déception : les soins paraissent trop courts tellement on s’y sent bien.

Et pourtant…

Les surprises et l’ambiance des thermes font tout à fait oublier les petites déceptions, nous enfilons nos sandales anti-dérapantes, nos bonnets de bain (obligatoires) et nos peignoirs. Nous absorbons nos 125 ml d’eau « Impératrice » et à nous les douceurs des bains de boue blanche, des douches « pénétrantes », des cataplasmes ou des jets filiformes.

Et, en fin de parcours, LA FORME !!!

Autres articles: